Conférences

SAMEDI 3 FEVRIER 2018mutable instrument
Pôle Sud, Lausanne /
11h / entrée libre

Olivier Gillet (F) – fondateur de Mutable Instruments

« Lutherie et industrie – la vie d’un instrument électronique de la conception à la retraite »

 

 

 

doppelswSAMEDI 3 FEVRIER 2018
Pôle Sud, Lausanne / dès 13h / entrée libre
(en anglais)

Pamela Méndez (CH) – songwriter
De l’importance de la création d’un network DIY
Courte introduction et présence au desk du « Wall of fame »

Pamela Méndez, songwriter bernoise, fait tout toute seule. Elle est convaincue de l’importance de créer un réseau d’artistes et créateurs actifs dans le mouvement DIY. Elle présentera son point de vue dans une introduction (en anglais) puis sera présente au guichet d’un bureau éphémère au centre du bâtiment, où vous pourrez échanger, partager, discuter vos bons tuyaux et idées sur le sujet. Au terme du festival, une compilation de ses échanges sera envoyée par email à ceux qui le désirent!

« Let’s do it OUR way! » Call for a new Artist DIY Network – Lecture
While music business is dying a new force of DIY artists is rising.  It is a moment to ask the question: What, conditions do we need to make good art? And how do we want to live our art in general including business tasks? Pamela Méndez, Songwriter from Bern shares her opinion, why she thinks we need an independent Artist network. She invites you to share your experiences and to cocreate a vision of a new network from artists for artists for art. After the keynote she will be at a desk collecting thoughts, Ideas and Inputs on a blackboard. The synthesis of the blackboard will be sent after the festival via mail to each participant.

 

1-2SAMEDI 3 FEVRIER 2018
Pôle Sud, Lausanne /
14h / entrée libre

Marc Perrenoud (CH) – sociologue (UNIL)
« Carrières de musiciens & complexité de la notion de DIY »

Marc Perrenoud  est anthropologue et sociologue. Il s’intéresse au travail et à la culture abordés par l’enquête de terrain. Depuis plus de dix ans, il enquête principalement sur des groupes professionnels marqués par une tension entre les registres de la création et de la production. D’une manière générale, il s’attache à développer une « économie symbolique du travail », vue comme une extension de la théorie de l’économie des biens symboliques de Pierre Bourdieu combinée au social drama of work interactionniste.  Il présentera au N/O/D/E les résultats de l’enquête qu’il a dirigée entre 2012 et 2015 sur les carrières des musicien.ne.s en Romandie, puis il reviendra sur la diversité des modes de production musicale et la complexité de la notion de DIY.

 

Capture d’écran 2018-01-11 à 12.42.32SAMEDI 3 FEVRIER 2018
Pôle Sud, Lausanne /
16h / entrée libre

brève présentation du SMEM
Le but du smem est de s’établir en tant que premier centre mondial des instruments de musique électronique. Ce projet pose ses bases sur la fantastique collection léguée par Klemens Niklaus Trenkle qui a, pendant plus de 35 ans, collectionné synthétiseurs, claviers, orgues et effets de studio. Basé à BlueFactory (Fribourg-Freiburg, Suisse), le smem va progressivement déployer ses différentes activités, dont certaines en collaboration avec le N/O/D/E!

Suivie de la conférence de:

ouv-de-wilde-750Laurent de Wilde (F) / 16h / entrée libre
« introduction aux musiques électroniques »

Laurent de Wilde est musicien et écrivain, passionné par les instruments électroniques. Il est l’auteur de l’incontournable ouvrage Les Fous du son, qui retrace la sage des inventeurs de claviers du XXème siècle. Son actualité est marquée par la parution de son nouvel album “New Monk trio” dédié au génial pianiste et compositeur Thelonious Monk.