Editions passées

En janvier 2009, le N/O/D/E a proposé une journée focalisée autour du theremin au Café-théâtre du Bourg et au Bleu Lézard de Lausanne, qui a remporté un succès inattendu et encouragé l’association à persévérer.

En janvier 2012, le N/O/D/E a élargi son champ d’action et organisé deux jours autour de la thématique « du theremin au synthétiseurs analogiques » au Club Le Romandie et au centre socioculturel Pôle Sud à Lausanne. Un événement où se sont créées de belles synergies, et qui a confirmé l’axe pluridisciplinaire entrepris grâce au succès de fréquentation et d’estime de ses propositions : concerts, performances, exposition, workshops, conférences, et cours de theremin.

En janvier 2013, il continue la formule instaurée en 2012 en présentant deux jours de rendez-vous autour des « instruments intangibles » – les instruments qui ne se touchent pas.

En octobre 2013, il a également organisé un rendez-vous d’une journée autour du concepteur de synthétiseur « Mutable Instrument » au centre socioculturel Pôle Sud. Olivier Gillet était alors au tout début de son activité, il est désormais une star internationale dans son domaine et continue de venir au N/O/D/E chaque année au détriment d’autres événements phares, car il dit y trouver un réel intérêt de rencontres qui favorise les échanges, ce qui le différencie des grandes conventions trop impersonnelles.

En janvier 2014, la programmation du N/O/D/E s’est concentrée sur les « Choses musicales » – ces objets détournés en instruments. Le rendez-vous rencontre à nouveau un franc succès.

En 2015, l’équipe d’organisation décide de rendre le N/O/D/E biennal, afin de développer des synergies avec d’autres institutions culturelles ou scientifiques de la région, et de prendre le temps d’élaborer des rendez-vous thématiques de qualité, ainsi que quelques événements spécialisés de plus petites envergures.

En 2016, l’événement « algorithmes & big data » s’est déroulée sur une semaine, et a vu le N/O/D/E multiplier ses collaborations avec d’autres acteurs culturels suisses et internationaux enthousiastes comme la HEMU, l’ECAV, l’IRCAM, le Théâtre 2.21 ou encore le CityClub Pully. Le volet « conférence / workshops / fablab » a particulièrement attiré l’attention du public et conforte les organisatrices à approfondir cette formule de co-productions, axée sur le partage de savoirs plus que sur l’événementiel.

En 2017, le N/O/D/E a co-organisé avec Thierry Frenkel une académie theremin à Pôle Sud (février 2017), et a participé à la programmation de deux événements romands : le 14 juin au Bourg de Lausanne, dans le cadre d’une soirée organisée par le collectif We Spoke. En septembre 2017, il collabore activement avec le festival Ondulor de Genève, organisé par l’artiste POL, afin de proposer une soirée concert et des workshops de musique électronique.